Après 2 mois de réflexion je suis arrivé à la constatation que le marketing des services à la personne ne doit plus être considéré comme celui que l’on trouve dans les entreprises commerciales.

Les aides de l’état pour le développement des services à la personne sont devenues suffisamment importantes pour envisager une stratégie marketing adapté à ce nouvel environnement. Réduction d’impôt, tva à 5.5 %, allègement des charges patronales, CESU, mise en place d’enseignes nationales sont des aides qui favorisent sans aucun doute le développement des services à la personne.

Ainsi les dépenses marketing doivent désormais porter sur plus de services offerts aux clients au détriment de campagnes publicitaires coûteuses. Il s’agira donc de financer avant tout des services gratuits pour nos clients tels que la sauvegarde en ligne, la formation en ligne, ou bien tout autre service complémentaire à l’assistance informatique et internet, par exemple des alertes SMS si le disque dur donne des signes de faiblesse  (eh oui ça existe!), ou bien de la prise en main à distance dans les cas ou une intervention sur site n’est pas nécessaire.

D’autant plus que les services mentionnés ci-dessus ne peuvent pas être vendus par une entreprise agréée par l’Etat.

Tout cela contribuera à la fidélisation du client et donc au développement de l’entreprise.   

Il faudra aussi compter sur le milieu associatif qui est très bien introduit dans les services à la personne. Bien souvent délaissé par l’approche commerciale il constitue à lui seul un vecteur de recommandation important. Aussi dans cette stratégie marketing on n’oubliera pas de tisser des liens avec le milieu associatif au travers de partenariats financés par l’entreprise et générateurs de leads.

Cette approche non commerciale est la mieux adaptée pour répondre aux nouveaux défis créés par le développement des services à la personne et conduit nécessairement à revoir complètement la stratégie marketing de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>