Senior Le marché des séniors en ce qui concerne l’assistance informatique et plus généralement les services informatiques (installation, dépannage, formation…) est pratiquement inéxistant. Cela se comprend car l’équipement des séniors en ordinateur est en dessous des 10 % pour les + 60 ans comme on peut le voir sur le diagramme, source insee première n° 1011 (cf.graphique). Cela pourrait changer car le gouvernement prépare un programme plus complet que le "Microportable étudiant" (Mipe) et qui propose une offre "ordinateur + installation à domicile + modules de formation" pour les foyers sans ordinateurs dans lesquels on trouve une majorité de séniors. Espérons que ce programme aura la faveur du public visé, car si c’est le cas il y aura "création de 5000 à 20 000 emplois qui seront occupés par des jeunes formés pour l’installation du matériel et la formation des séniors", c’est du moins ce que dit Benoît Sillard délégué aux usages de l’Internet auprès du Ministère de la recherche et des nouvelles technologies. A suivre…

9 commentaires à “Assistance informatique & séniors”

  1. Stéphane says:

    Bonjour
    Tout d’abord, vos articles sont très intéressants 🙂
    Concernant celui-ci, j’aimerais avoir votre avis sur le nombre de créations d’emplois en cas d’aboutissement du programme “ordinateur + installation à domicile + modules de formation”.
    En effet, en imaginant que chaque “jeune” ait un seul rendez-vous par jour, et travaille 200 jours par an (j’ai arrondi pour simplifier), cela signifie qu’entre 1 000 000 et 4 000 000 de PC seraient vendus chaque année (uniquement pour ce programme), chiffre à comparer aux 6,56 millions de PC vendus en France en 2004 (selon l’Institut Gartner). Ne trouvez-vous pas que les chiffres de 5000 à 20 000 créations d’emplois avancés par Benoît Sillard sont quelque peu exagérés?
    J’ai, si vous me le permettez, une autre question qui concerne le “fameux” marché des seniors. Hors la mesure précédemment évoquée, faites-vous partie de ceux qui pensent qu’il y a un vrai créneau à exploiter (en particulier en ce qui concerne la formation), ou bien pensez vous que trouver des seniors prêts à payer une formation de 2 heures environ 90€ (par exemple), ne sera pas aussi aisé pour celui qui chercherait à s’installer sur ce marché?
    Merci de votre réponse.

  2. bouarfa says:

    >Stéphane
    il est assez difficile de répondre à votre question, néanmoins on peut donner une limite inférieure au nombre d’ordinateurs qui seront vendus lors de cette opération.
    Il suffit de s’appuyer sur les ventes réalisées lors de l’opération “1 micro portable pour 1€/jour” destinée aux étudiants. En 2005 près de 200 000 ordinateurs ont été vendus pour une population de près de 2 000 000 d’étudiants.
    Si on fait l’hypothèse que ces ventes sont limitées par l’action du gouvernement et de ses partenaires (constructeurs, banques, universités..) on peut penser que les ventes réalisées dans le cadre de l’opération “ordinateur + installation à domicile + modules de formation” le seront aussi. Soit 200 000 ordinateurs pour 2006. Avec 2,5 installations par jour plutôt qu’une qui est un peu juste, on obtient 400 emplois ce qui est bien loin de la limite inférieure annoncée par Benoît Sillard soit un ordre de grandeur. Pour arriver à 4000 emplois il faudrait donc que 2 000 000 de PC soient vendus en 2006, ce qui me parait irréaliste dans le cadre de cette opération.
    Les ventes ne seront pas spontanées mais seront soutenues par l’action du gouvernenment et de ses partenaires (constructeurs, universités du 3ème age, associations..) effectuée lors de cette opération.
    Enfin, concernant le “fameux” marché des seniors, j’ai la certitude qu’il sera limité par la catégorie CSP+, CSP++ dont j’ai déjà parlé et qui bénéficiera d’une réduction d’impôts de 50%, ramenant ainsi le coût d’une formation à domicile à 45€ pour 2 heures au lieu de 90€.
    Le créneau existe donc mais la fenêtre d’opportunité est en train de se refermer pour celui qui souhaite un developpement national. En effet les enseignes nationales qui proposent déjà du dépannage informatique ne vont pas manquer de s’intéresser à ce créneau qui nécessitera des ressources humaines supplémentaires car on ne va pas demander à un technicien de faire de la formation ou vice versa.
    Au niveau local et malgré la concurrence, je pense qu’un développement est possible mais il faut se rapprocher du milieu associatif.
    Ne cherchez pas forcement à faire de la formation à domicile, vous pouvez très bien disposer de locaux equipés d’ordinateurs d’occasions avec l’enseigne “Cyber Seniors” et fournir de la formation informatique (internet, bureautique, APN, …) tout en proposant un lieu convivial avec thé, café… ce qui permettra aussi au senior d’échapper quelques fois à son isolement.

  3. Laurent V. says:

    Bonjour et bonne année,
    Concernant le marché des Séniors, je vous rejoins sur de nombreux points. Cependant, ceux-ci ne demeurent à mon sens que des données de bases ou des réflexions préliminaires (sous-équipement des +60a, besoins de formation, juste prix vs CSP, profil des intervenants, conditions de livraison du service…).
    Avant tout, l’expression “marché des Seniors” est un non sens marketing car personne aujourd’hui n’est capable d’adresser ces personnes sur l’ensemble de leurs besoins en produits & services. Il s’agit plutôt d’une CIBLE, commune aux différents marchés portant ces mêmes P&S. L’approche est donc avant tout Marketing : la cible des Seniors sur le marché des prestations de service informatiques (ou de formation) par exemple.
    Ce qui nous renvoit à la connaissance de cette cible qui est complexe, totalement hétérogène et dont l’analyse par les seuls critères de la CSP et de l’âge ne suffira pas à la définition et au développement d’une stratégie Win.
    La France et notamment les grandes entreprises sont très en retard dans ce domaine d’analyse. Il n’y qu’à observer les pubs TV qui sont encore majoritairement destinées aux ménagères de 40 ans et aux jeunes !
    Merci de continuer à nous livrer vos réflexions sur ces différents sujets, auxquelles j’adhère le plus souvent, à epsilon près …

  4. Stéphane says:

    Bouarfa
    S’il ne s’agit bien là que de 400 créations d’emplois “seulement”, on peut alors imaginer que ce seul “créneau” d’activité ne sera peut être pas suffisant pour procurer du travail à quelqu’un qui chercherait à s’installer à son compte. Un complément d’activité est donc probablement nécessaire.
    Selon vous, ce complément pourrait-il se trouver en se tournant vers les artisans et patrons de TPME? Connaissez-vous les besoins et attentes de cette catégorie de clients? Quels conseils pourriez-vous prodiguer?

  5. bouarfa says:

    >Stéphane,
    tout d’abord merci de m’avoir informé de l’erreur (corrigée) que j’ai effectué lors du calcul mental de ces 4000 emplois au lieu de 400 en réalité. J’ai oublié un zéro ce qui fait une différence d’un ordre de grandeur et qui remet donc en question les prévisions de ventes de Benoît Sillard. Je vais lui envoyer un email pour lui demander comment il a fait son calcul.
    Quant au complément d’activité portant sur les services aux professionnels (professions libérales, artisans, commerçants, TPE)tout est bon à prendre si vous travaillez localement car la concurrence devient de plus en plus importante. Pour cette catégorie de clients vous avez deux types d’offres à proposer: le coup par coup facturé au forfait ou à l’heure, ou bien le contrat annuel en fonction du nombre de PC. La dernière offre est intéressante car une fois la clientelle constituée et acquise il ne vous reste plus qu’à faire du temps partagé entre vos différents clients.
    Si un jour je devais lancer une activité nationale de services informatiques pour les professionnels partout en france alors je choisirais ce dernièr modèle économique. En effet je pense que ces clients recherchent avant tout une disponibilité hors site (panne: logiciel, matériel…) mais aussi sur site (sauvegarde, prevention…)

  6. bouarfa says:

    >Laurent
    merci et bonne année,
    Oui bien sûr, il ne s’agit là que de mes premières réflexions sur le marché des Séniors qui, lorsque j’en parle, se situe toujours dans le contexte des services informatiques à domicile.
    Concernant le marché des Séniors proprement dit il existe cependant quelques sociétés ayant acquis ces dernières années une expérience indéniable dans ce domaine. Exemple : http://www.seniorplanete.com qui est spécialisée sur le marché des séniors internautes, voir dossier de presse sur http://www.seniorplanet.fr/dossier_presse
    Il existe aussi le portail http://www.lemarchedesseniors.com où on peut trouver une multitude de sociétés qui ensemble fournissent une expertise complète sur le marché des Séniors.
    Je suis encore d’accord avec vous quand il faut aussi considérer les critères tels que:Répartition hommes/femmes, attentes, équipements, pratique du Web, centres d’intérêts, consommation en ligne… dans l’analyse de la cible Séniors.
    Concernant la position de PC Global Services sur les Séniors, je dois dire que nous n’avons pas encore segmenté notre cible CSP+ pour mettre en évidence les séniors car je pense que c’est prématuré. Et de toutes façons les séniors ne sont que les parents de nos clients dans une certaine mesure. Il s’agit donc d’un marché qui ne nous échappera pas.

  7. Frédéric J says:

    Bonjour,
    le sujet m’interesse beaucoup, néanmoins je ne trouve pas de nouvelles informations sur le projet(Pack seniors). Quelqu’un aurait-il plus de renseignements sur l’avancée du projet mis en, place par la DUI.

  8. Bouarfa says:

    Bonjour Frédéric,
    Il n’existe pas de Pack “Séniors”
    proprement dit mais un programme Internet accompagné qui dispose d’un site gouvernementale dont l’adresse est: http://www.internetaccompagne.fr/

  9. Alain M says:

    J’ai lu vos commentaires sur le marché des seniors et je voudrais dire que je fais de l’ assistance personnalisée aux seniors qui s’ informatisent et si vous, vous êtes sur des chiffres en prévision de …moi je suis sur le terrain et c’ est vrai que cette activité ne me permet pas de vivre, mais est en adjonction d’ une autre activité . Monter une enseigne avec plusieurs pc d’occasion intéressera des seniors jeunes car le véritable travail d’ assistance et de suivi, c’ est sur leur propres pc et l’internet. Souvent lorsque j’ arrive chez un client il faut déjà ranger tous les problèmes créés par des débutants qui ont fait une ” visite ” approfondie et catastrophique de leur pc ou alors on tombe sur des personnes qui ne veulent pas évoluer et il y a toute une pédagogie, diplomatie et psychologie à mettre en place. Donc, au risque de me répéter, c’ est sur le terrain qu’il faut intervenir avec des outils qui permettent aux seniors d’ apprendre sans contrainte et avec plaisir l’informatique et l’ internet.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.