Décidément l’actualité est très riche en ce moment comme on peut le constater à la lecture de l’article : PC30 double son chiffre d’affaire au troisième trimestre . Une occasion pour nous d’en déduire le tarif de la sous-traitance qui était jusqu’à présent la grande inconnue que les acteurs du marché refusaient de communiquer pour des raisons de confidentialité avant tout.

On a déjà appris que PC30 effectuait  20 000 interventions par mois majoritairement avec les FAI dans l’article  Sous-traitance & assistance informatique et internet à domicile , on en déduit que le tarif de la sous-traitance est de 50 € HT compte tenu du chiffre d’affaire réalisé de 3 000 000 € pour le troisième trimestre.

Quand je pense que notre coût opérationnel à domicile est de 43 euros par intervention (salaire+charges patronales+frais de déplacement), on en déduit qu’il ne leur reste pas grand chose comme marge commerciale soit 7€. Et encore moins comme marge bénéficiaire soit ~2€, voir article Industrialisation & qualité des services. Ce qui peut mettre en péril l’équilibre financier de la société.

Si PC30 amazone le marché de la sous-traitance il est vrai que les autres franchises auront du soucis à se faire et disparaîtront  peut-être l’une après l’autre. Est ce que cette stratégie sera gagnante à long terme pour PC30? Tout dépendra de l’agressivité des autres franchises sur ce marché tant convoité puisque la Fnac y est présente à son tour.

En tout cas pour l’instant ce sont les FAI qui engrengent des marges commerciales très confortables pour ne pas dire insolentes.

Pour être le leader sur le marché B2C et pour jouer dans la cour des grands il faut payer un ticket d’entrée élevé que seuls les investisseurs peuvent faire.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>