Faisons l’hypothèse qu’une unité de production est délivrée par le technicien chaque fois qu’il effectue un dépannage au domicile d’un client.

L’unité de production est donc définie par l’exécution d’un certain nombre de tâches pendant un temps déterminé. L’objectif étant d’amener pendant ce temps déterminé l’ordinateur d’un état de dysfonctionnement à un état de fonctionnement parfaitement stable.

Statistiquement ce temps déterminé est compris dans la fourchette 1H15 – 2 H sachant que les pannes sont d’origine logicielle dans 98 % des cas.

Cette unité de production s’exprime comme le produit de la compétence du technicien par le temps passé.

La valeur de la compétence est comprise entre 0 et 1. La valeur 0 correspond à une compétence nulle. La valeur 1 correspond à la compétence maximum que l’on peut trouver sur l’ensemble des techniciens travaillant dans les services informatiques à domicile.

Le coût de l’unité de production est donc entièrement déterminé par le produit de la rémunération horaire de la compétence par le temps passé. On constate que le coût de l’unité de production ne dépend pas de la compétence du technicien car lorsqu’elle est élevée le temps passé diminue.

Ainsi on peut très bien proposer au client une tarification forfaitaire fixe tout en maitrisant le coût de l’unité de production de nos services informatiques à domicile.

Cette tarification forfaitaire est simplement obtenue en rajoutant la marge brute sur le coût opérationnel de l’intervention. Ce dernier coût comprend le coût de l’unité de production augmenté des frais de déplacement et des frais liés à l’utilisation du téléphone portable ainsi que de l’ordinateur portable.

La marge brute permet enfin de financer dans une certaine mesure la publicité et les frais de gestion de l’activité tels que : centre d’appel, équipe dirigeante, …

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.